works

about

habitat /
construction neuve

Maison G-x

M. d'ouvrage: privée | année: 2008 | mission: complète | surface plancher: 223m² | localisation: 78630


Images : Barthélemy-Ifrah Architecture

Située dans un environnement hybride (pavillons de banlieue essayant de ressembler à...), cette maison hérite cependant du devoir de ne pas trop s'écarter d'une typologie bien connue. Comme souvent nous optons pour l'"illusion du même", en créant donc sur la rue des formes censées rappeler un style jadis présent. Appuyée sur deux des limites du terrain, la maison se développe sur deux corps de bâtiment séparés par une faille abritant l’entrée.
Il s’agit à la fois de jouer avec l’orientation du site et aussi d'arriver dans cette évocation d’un passé que l’on nous force à perpétuer par une trace illusionnelle de la fonction des bâtiments jadis présents. On pourrait ainsi réinterpréter les formes que nous créons, comme si elles avaient précédé la maison pourtant neuve et avaient ensuite été réaffectées. Une grange deviendrait ainsi un garage que jouxte un atelier, surplombés d’une chambre et d’un bureau. Le deuxième corps de bâtiment, malgré la toiture à quatre pentes prend place de manière tout à fait contemporaine.
Les circulations verticales jouent le rôle de lien entre les bâtiments et les strates temporelles. L’escalier intervient de manière tout à fait inédite puisqu’il commence son chemin dans le séjour, enserré entre deux murs et on le voit ensuite passer dans l’entrée, tel un fil flottant. Pour accéder au sous-sol partiel depuis l’entrée on emprunte un escalier situé exactement sous l’escalier qui mène à l’étage. Les deux murs enserrant l’escalier sont ensuite copiés pour abriter une cheminée et un îlot de cuisine.
A l’étage ce sont les chambres des enfants et leur salle de bains de ce côté-ci tandis donc que la chambre des parents, avec son dressing, sa salle d’eau et un bureau occupent l’étage de l’autre bâtiment.
Ce projet inaugure une tentative d’explosion spatiale assez intéressante par ses orientations multiples qui génèrent de la désorientation appuyé par une porosité de circulations étonnante.

retour