works

about

habitat /
transformation

Maison G

M. d'ouvrage: privée | année: 2005 | mission: complète | surface plancher: 242m² (78m² existant + 164m² créés) | localisation: 92700

Images : Barthélemy-Ifrah Architecture

Comment générer de la surface et surtout de l'espace à partir d'un existant petit et anodin en évitant l'écueil de la verrue apposée au pavillon de banlieue? En d'autres termes comment offrir à cette famille ce qu'elle attendait sans le savoir, sa seule motivation pour acheter cette maison étant le C.O.S encore disponible sur la parcelle.
L'existant (une maison minuscule et insignifiante) devient l'antichambre de la future maison. Le pavillon de banlieue se trouve étiré et enrichi d'espaces lumineux et ludiques qui inversent complètement l'orientation de la maison par rapport au jardin, et donnent accès à un mode d'habiter beaucoup plus contemporain que celui proposé au départ. Partant de l'existant une coursive va se dérouler et englober en le surplombant comme un balcon, l'espace du séjour puis desservir les trois chambres d'enfants à l'étage conçues comme autant de cabanes sur pilotis, entre lesquelles s'intercalent des verrières qui non seulement éclairent le séjour mais aussi en diffusent l'espace dans toute la maison. Espace de jonction ou pivot central, le séjour reste indéfini dans ses limites, il passe d'un volume en double niveau à une hauteur sous plafond normale pour à nouveau puiser sa lumière en toiture, dans les fentes qui séparent les chambres.

retour