works

about

etudes


t-rash


HABITAT SAUVAGE TEMPORAIRE

Proposition / 2005

T-rash / HABITAT SAUVAGE TEMPORAIRE

Flambée de l ’immobilier, nouveaux besoins. Telle est l’équation un peu simpliste qui conduit à Trash.
Combinée à nos éternels questionnements sur l’avenir de la ville et de l’architecture, ce principe en forme de clin d’oeil n’est pourtant pas vraiment éloigné de nos positions.
De l’impossibilité à commettre des formes émerge pourtant une forme: c’est la forme sensuelle. Dalles et poteaux de béton préfabriqués, viennent se poser en tout illégalité sur un site caché... à l’abri de l’autre. Fluides et réseaux sont installés, il ne reste plus qu’à squatter l’ensemble et à l’aménager comme bon nous semble. Habillage textile hautement technologique, mais moins coûtant qu’une vraie façade, l’idée étant pour une fois de soumettre la technique à nos volontés et non l’inverse.

Aujourd’hui, nous implorons, nous exigeons de la technique qu’elle nous aide. Ce projet fictif est aussi un acte politique. Qu’adviendrait-il si certains professionnels cassaient le marché?

retour